Festival au Fil des voix, votre coup de cœur 2014 : Oum

Le Festival de musique du monde au Fil des Voix 2014 programme de nombreux artistes talentueux du 30 janvier au 10 février.
Parmi ces artistes, la Fondation Orange a retenu tout particulièrement 4 artistes et demandé aux internautes de choisir leur coup de cœur parmi eux.
Pour la première fois sur ce festival, était donc en compétition : Mamani Keita, Oum, Erik Aliana et Maria Berasarte.
Après 13 jours de votes en ligne, le nom du lauréat vous est enfin dévoilé, il s’agit de la chanteuse marocaine Oum ! Elle recevra son prix le Lundi 10 février au soir à l’Alhambra.

 

OUM

 

Elle recevra un soutien de 5 000€ lui permettant de financer ses prochains projets musicaux.
Cette chanteuse à la voix soul, généreuse et sensuelle, nous fait partager son héritage grâce à l’alliance des chants sahraouis et du jazz.
L’héritage d’Oum est surtout porté par la langue dans laquelle elle chante, la darija, un dialecte arabe marocain. Sa voix profonde nous mène ensuite vers l’Amérique des années 1960 ; Oum chante accompagnée par ses musiciens, et chacun de ses morceaux ont été enregistrés dans les conditions du live.
La Fondation Orange a aimé son premier album : Soul of Marroco et espère que le second sera tout autant réussi.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème

Voir plus Sur le même thème
Musique : the show must go on !

Parmi les 40 festivals que nous soutenons en France et en Afrique cette année, 22 sont annulés. Ils devaient accueillir plus de 300 000 personnes cet été. Sur les 18 autres...

Youssouf Amine Elalamy, lauréat du 2e Prix Orange du Livre en Afrique

Le Prix Orange du Livre en Afrique récompense Youssouf Amine Elalamy pour son roman C’est beau, la guerre, publié aux éditions Le Fennec au Maroc. Il est le lauréat 2020, parmi 38 titres proposés initialement par 28 maisons d’éditions africaines francophone.
Lire la suite sur lecteurs.com

Que ce soit pour démocratiser l’accès au savoir ou pour former des personnes en situation d’exclusion sociale et professionnelle, le numérique est un formidable levier dans...

Une soirée imaginée par Antoine Sahler et François Morel avec plus de 80 musiciens, chanteurs lyriques, jeunes solistes, chœur d’enfants, jazzmen, et grands noms de la...

Photographe occasionnel, amateur de photographie ancienne, instagrammeur frénétique, collectionneur d’appareils… Ce nouveau MOOC (massive open online course) s’adresse à tous...

Vous avez été nombreux à suivre le premier MOOC de l’École du Centre Pompidou. Avec le Centre Pompidou et ses partenaires, nous sommes heureux de vous proposer 4 nouvelles...