Inde : le numérique et la mécanique pour l’autonomie des femmes

Le projet "Drive with Pride", Conduire avec Fierté en français, a été créé à l’initiative de l’ONG Vatsalya Trust à Mumbai en Inde et nous lui avons apporté notre soutien. Il s’agit de permettre aux femmes d’accéder à un métier en développant leur apprentissage de la conduite, mais aussi des outils numériques, ainsi que leurs qualités relationnelles.
 
Les femmes du programme posent fièrement
 
La formation "Drive with Pride" donne aux femmes de solides compétences en conduite pour commencer une carrière de conductrices professionnelles mais aussi et surtout elle leur donne la confiance en elles nécessaire pour se lancer dans une activité professionnelle qui est traditionnellement masculine et qui est mal vue pour une femme en Inde. "Drive with Pride" forme des conductrices et les aide aussi à devenir des entrepreneuses autonomes qui peuvent à leur tour transmettre leurs connaissances, créer leur entreprise et contribuer à l’activité économique du pays.

Sanjeevani Batuskar : « aujourd’hui je suis une entrepreneuse confiante »

Je suis Sanjeevani Batuskar, j’ai 35 ans et deux enfants. Diplômé en électronique à l’ITI (Indian Technical Institute) j’ai travaillé en tant qu’assistante de laboratoire dans un institut technique. A la naissance de mon deuxième enfant j’ai décidé de démissionner pour m’occuper de mes enfants à plein temps. J’ai aimé mon rôle de femme au foyer pendant 6 ans, mais j’étais prête à relever un nouveau défi. Une opportunité arriva sous la forme d’une brochure décrivant le programme "Drive with Pride".

Sanjeevani Batuskar dans une camionnette avec des enfants
Après mon inscription j’ai reçu 28 jours de cours de conduite intensifs, mais aussi une formation aux outils numériques et aux compétences relationnelles. J’ai réussi cette formation et obtenu mon permis de conduire. J’ai acheté un véhicule d’occasion pour transporter 15 écoliers dans leurs trajets entre leur domicile et leur école.
 
Ma voisine m’a alors demandé de lui apprendre à conduire un deux roues et depuis j’ai formé près de 50 personnes à conduire des véhicules à deux ou trois roues.

Sanjeevani Batuskar apprend à une femme à conduire un scooter
Ce fut une aventure difficile dans un domaine professionnel à prédominance masculine, mais aujourd’hui je suis une entrepreneuse confiante.
Je gagne 15000 roupies par mois. C’est un bon complément de revenu pour mon mari qui gère un garage.
Dans une école de formation ordinaire, je n’aurais reçu qu’une formation traditionnelle à la conduite, mais à Vatsalya Trust, Mumbai, outre une formation de conduite intensive j’ai aussi suivi une formation en informatique et en relationnel. Non seulement j’ai appris à me servir d’un GPS mais surtout cette formation m’a donné le courage de commencer mon propre projet de formation à la conduite de véhicules à deux ou trois roues.
Je suis vraiment reconnaissante envers Vatsalya Trust et la Fondation Orange. Je peux dire maintenant que c’est une fierté de conduire.

 

Pooja Galfade : « Je suis une fière conductrice professionnelle aujourd’hui et je peux soutenir financièrement ma famille en gagnant 13000 roupies par mois. »

Pooja
 
Je viens d’une famille de classe moyenne. J’ai une sœur et un frère. Malheureusement nous avons perdu notre père à un jeune âge. Ce fut très dur pour ma mère de joindre les deux bouts. J’étais une élève moyenne sans intérêt particulier pour les études. Adolescente, j’étais consciente des difficultés de ma mère et je cherchais une opportunité professionnelle pour soutenir financièrement ma famille. Contrairement à ma mère, je ne souhaitais pas travailler en tant que femme de ménage. En fait, j’ai toujours voulu nager à contre courant mais le manque de qualification m’empêchait d’accomplir mon rêve de gagner de l’argent et d’obtenir un statut. L’employeur de ma mère nous conseilla l’ONG Vatsalya Trust, Mumbai, qui propose de nombreuses formations pour soutenir les initiatives d’empowerment des femmes. J’ai choisi "Drive and Pride" car il correspond bien à mon caractère : je veux toujours faire les choses différemment et en Inde conduire n’est pas considéré comme une profession respectable pour les femmes, à cause de traditions sociétales et culturelles.
Il s’agissait d’un programme d’entrainement pour devenir une conductrice professionnelle. J’ai apprécié la formation en classe comme sur la route. C’était une super sensation de s’assoir derrière le volant. Je suis une fière conductrice professionnelle aujourd’hui et je peux soutenir financièrement ma famille en gagnant 13000 roupies par mois.
Je remercie Vatsalya Trust, Mumbai et la fondation Orange pour non seulement paver la route de ma carrière mais aussi pour m’avoir aidé à grandir comme une personne confiante et optimiste. Merci aux volontaires de la Fondation Orange qui m’ont appris à utiliser les outils numériques, le leadership et le développement personnel.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche