L’opéra pour tous avec le festival d’Aix-en-Provence

Saviez vous que le Festival d’Aix-en-Provence - grand rendez vous des amateurs éclairés d’art lyrique - développe un important programme éducatif et socio-artistique sur la région aixoise pendant toute l’année ?

Véritable laboratoire pour initier à l’opéra les plus jeunes, les familles, les publics non avertis ou plus fragilisés, son action de sensibilisation a créé une dynamique locale, avec l’investissement d’un large réseau d’enseignants, d’acteurs éducatifs et associatifs et d’artistes pédagogues.

 

©Vincent Beaume

 

A l’exemple de la création du chœur multiculturel « Ibn Zaydouin » ouvert à tous les adultes amateurs et dirigé par le chanteur Moniem Adwan qui propose un répertoire varié autour de la poésie Arabe. Des ateliers artistiques sont adressés aux plus néophytes sous formes de stages sur le mouvement, la voix lyrique, l’improvisation… Depuis mai 2013, plusieurs ateliers de création musicale sont proposés aux classes-orchestres de la région qui composeront une courte pièce aidés des musiciens du London Symphonie Orchestra et des musiciens relais.

De l’école élémentaire au lycée, 4 établissements scolaires aixois ont accueillis des résidences artistiques. Une centaine d’enfants et de jeunes ont ainsi été formés à la pratique chorale ou à la danse et ont participé à la production de Romeo et Juliette de Prokofiev et l’opéra « Brundibar » d’Hans Krasa.

 

©Vincent Beaume

 

Sans compter les concerts pédagogiques pour les groupes scolaires, les centres sociaux et les familles, les visites des ateliers de décors et costumes et les invitations à des répétitions d’opéras.

Plus de 3000 personnes adultes et enfants ont ainsi bénéficié en 2013 d’une des activités du programme éducatif et socio-artistique du festival d’Aix en Provence.

La Fondation Orange a choisi de soutenir le festival d’Aix pour le développement de ses programmes éducatifs et socio-artistiques.

Au-delà de son soutien aux artistes et ceux qui les produisent, la fondation a choisi d’accompagner l’accessibilité des publics à la musique notamment les publics isolés ou empêchés pour des raisons géographiques, économiques, sociales ou des difficultés liées à l’âge ou à la santé .

La démocratisation de la musique classique et la sensibilisation de nouveaux publics, éloignés de la musique sont des enjeux vitaux pour le rayonnement de la culture.

Ils constituent l’une des priorités de la Fondation Orange ; la pratique culturelle et musicale permettant une meilleure insertion sociale grâce au partage qu’elle suscite.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème

Voir plus Sur le même thème

Une soirée imaginée par Antoine Sahler et François Morel avec plus de 80 musiciens, chanteurs lyriques, jeunes solistes, chœur d’enfants, jazzmen, et grands noms de la...

Photographe occasionnel, amateur de photographie ancienne, instagrammeur frénétique, collectionneur d’appareils… Ce nouveau MOOC (massive open online course) s’adresse à tous...

Vous avez été nombreux à suivre le premier MOOC de l’École du Centre Pompidou. Avec le Centre Pompidou et ses partenaires, nous sommes heureux de vous proposer 4 nouvelles...

Découvrez l’application "Au Bonheur des Dames", l’édition enrichie, disponible gratuitement pour tablette sur Google Play Store et App Store. Une immersion dynamique et...

Nous sommes le premier mécène des captations et diffusions d’opéras en direct, en plein air et dans les salles de cinéma. En 2017 et dans 35 pays, plus de 165 000 spectateurs...

Permettre à tous d’accéder à la culture est une des missions de la Fondation Orange depuis sa création en 1987. Révéler et accompagner les artistes vocaux, permettre à un large...