Les Maliens ont besoin d’aide

Depuis 2006, la Fondation Orange Mali agit avec les autorités maliennes et d’autres partenaires publics et privés, pour aider les plus fragiles. Fracture sociale, insécurité, terrorisme dans certaines zones, déplacements de population…l’action continue dans un contexte toujours difficile.
Aux côtés d’Orange Mali, nous déployons nos programmes de santé et d’éducation qui améliorent les conditions de vie à court terme et préparent également un avenir meilleur. Françoise Cosson, notre déléguée générale et Hawa Diallo, secrétaire générale de la Fondation Orange Mali sont parties sur le terrain là où des projets viennent de démarrer.

Luc Héripret Directeur Mécenat, Hawa Diallo Secrétaire Générale de la Fondation Orange Mali, Françoise Cosson Déléguée Générale de la Fondation Orange aux cotés de l’équipe de la Maison Digitale de Darsalam

 

16 000 écoliers vont accéder à leur programme scolaire

Les Ecoles Numériques sont depuis quelques années une solution pour donner aux enfants un accès au programme scolaire, là où les écoles n’ont souvent ni livre ni matériel pédagogique.

Le programme s’appuie sur la distribution de kits numériques constitués de serveurs, de tablettes et de projecteurs.
Ces kits permettent aux enseignants et aux élèves d’accéder sans connexion internet, à des contenus pédagogiques gratuits.

Aujourd’hui 33 écoles ont déjà été équipées du kit, avec à l’appui une formation des élèves et des enseignants. Le déploiement du programme se poursuit et ce sont prochainement 50 établissements publics de la banlieue de Bamako et des régions alentours qui bénéficieront du programme, soit un total de 16.000 bénéficiaires.

" Je suis très contente d’utiliser la tablette, on peut faire les calculs, les leçons de géographie et d’histoire, je suis contente la tablette est très facile à utiliser et c’est amusant. Je souhaite qu’un jour que tous les élèves puissent avoir la tablette au Mali."

Aissa, écolière

 
Pour les enseignants c’est un réel gain de temps, les élèves peuvent avancer ensemble, progresser à leur rythme, s’entraîner... et accessoirement se familiariser aux outils numériques, presque comme les autres enfants du monde.
Aoua Keita institutrice à l’école Adeken nous explique

Aoua, institutrice, Mali
"L’acquisition de ces outils a suscité un grand sentiment de plaisir dans la manipulation, facilite l’apprentissage des élèves et la maîtrise dans le traitement de l’évaluation de chacun des thèmes de nos programmes. Mes élèves sont satisfaits. Les tablettes sont des outils de travail qui améliorent notre méthode d’enseignement pour la réussite totale de leur formation et une garantie pour un meilleur avenir académique. !"

Aoua, institutrice

 

Un sixième village Orange à Kantila, pour accéder à l’essentiel

A Kantila, zone reculée de Bamako, un sixième Village Orange est inauguré... avec ses 3 volets essentiels : eau potable, centre de santé et école, ainsi qu’une activité de formation pour les femmes.
Kantila dispose désormais d’un centre de santé équipé et électrifié, d’une école de 3 classes équipée avec une salle numérique, et d’un point d’eau potable. Des structures essentielles et nécessaires à la vie quotidienne de 3395 habitants.
Un terrain d’un hectare y a été aménagé pour aider les femmes à devenir autonomes économiquement.
Trois ans après la mise en place du programme Village Orange au Mali, ce sont près de 19 000 personnes qui bénéficient des infrastructures des six villages.
Un 7ème Village Orange sera inauguré prochainement dans le village de Dioubéba à l’ouest du pays.

"Je suis animée par une joie immense pour cette nouvelle école qui va désormais accueillir nos enfants dans un environnement sain. Je suis là depuis un an mais les conditions étaient très difficiles. J’ai un effectif de 52 élèves. Les cours étaient dispensés sous des paillotes et on n’était pas à l’abri des intempéries et du soleil. Nous n’avions pas de mobiliers scolaires et çà risquait à tout moment de s’effondrer.""

Veronique, enseignante à l’école de Katila

 

Plus d’autonomie pour les femmes vulnérables de Bamako

Deux Maisons Digitales viennent d’être inaugurées à Bamako au sein des maisons de la femme et de l’enfant. 50 filles et femmes défavorisées y seront formées pour s’insérer professionnellement et retrouver une autonomie financière.
A terme, dix Maisons Digitales seront créées pour former plus de 500 femmes démunies.
Le programme est piloté en partenariat avec le Ministère malien de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille.

Coumba, bénéficiaire de la Maison Digitale, Mali
"C’est formidable d’apprendre avec les outils numériques dans les Maisons Digitales. J’aimerais faire de la pisciculture après. Avec les modules de formation j’apprends beaucoup et cela me permettra de bien démarrer mon projet et comment monter également des projets. Les Maisons Digitales m’apportent énormément surtout en termes de gestion et de nouvelles idées. Je suis devenue aujourd’hui formatrice et très satisfaite.""

Coumba participante Maison Digitale

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche