Madrid : la Fondation Orange organise l’avant-première du film "María y yo"

Le 30 juin 2010, la Fondation Orange en Espagne a organisé une avant-première du film documentaire María y yo au Cinéma Callao de Madrid, en collaboration avec la Mairie de Madrid.

María y yo est l’adaptation cinématographique de la bande dessinée de Miguel Gallardo, un ouvrage unique qui sera bientôt disponible en français grâce à l´appui de la Fondation Orange. Ce livre raconte avec tendresse et humour la relation entre Miguel Gallardo et sa fille María, autiste, à travers la description de leurs vacances aux îles Canaries.

Le livre María y yo a connu un énorme succès en Espagne et a gagné le Prix National de Bandes Dessinées en Catalogne.

Pour Félix Fernández de Castro, le metteur en scène, « María y yo est le voyage d’un père et d’une fille à la recherche d’une façon de communiquer. Une histoire vraie qui nous montre qu’une personne avec autisme est unique, comme n’importe quelle autre personne ».

La Fondation Orange participe au film en tant que producteur associé pour favoriser une meilleure connaissance de l’autisme, encore méconnu, et permettre l’acceptation des personnes avec autisme. Miguel Gallardo, protagoniste du documentaire et père de María affirme : « Certaines fois je n´aime pas les regards des gens sur ma fille, comme par exemple quand elle a des crises et elle se met à crier dans les lieux public. Ces regards d’incompréhension me rendent triste ».

L’avant-première en deux séances

Deux séances ont été organisées pour l’avant-première. La première était une séance accessible à ces personnes avec déficience auditive ou visuelle. Pour la première fois, ces personnes ont eu la possibilité de voir un film avant sa sortie dans les salles de cinéma. La Fondation Orange et Navarra de Cine ont permis l’adaptation du film : un sous-titrage en couleurs pour les personnes sourdes et un dispositif d’audio-description pour les personnes malvoyantes ou aveugles.
La deuxième séance était une projection ordinaire du film pour des invités. Au total, plus de 600 personnes ont assisté à cette avant-première.

Quelques témoignages à chaud

- Azucena Mazoy, une salariée de l’entreprise nous explique : « J’ai bien aimé ce film car il m’a permis de connaître l’autisme en souriant. C’est un film positif et amusant. Mais la chose la plus importante c’est que j’ai pu corriger des idées fausses que j’avais sur l’autisme. Je pensais que les personnes avec autisme n’exprimaient pas de sentiments, qu’ils étaient repliés sur eux-mêmes. Alors que María ne cesse de sourire et démontre à sa façon une grande tendresse envers son père. C’est un beau film, très émouvant ».

maria et la poussiere- Carlos García Gutierrez, salarié et bénévole du projet de la Fondation Orange et de la Fundación Pilates pour les enfants avec autisme affirme : « Ce film est plein de tendresse et humour, il nous montre la vie quotidienne des familles de personnes avec autisme de façon amusante, émouvante et sans dramatisme. Certaines phrases m’ont frappé telles que "María est unique comme n’importe quel autre enfant". L’idée que ses parents préfèrent clamer sa différence plutôt que de la considérer comme tout le monde est très marquante. »

- Fátima Peinado Villegas, députée de l’Assemblée de Madrid et personne malvoyante, souligne : « Le film montre avec réalisme, sans préjudice, sans compassion ni délicatesse excessives (comme c’est hélas souvent le cas lorsqu’on aborde un handicap au cinéma) la réalité de l’autisme, grand inconnu. Il s’agit d’un handicap non apparent, comme la cécité, qui se dévoile seulement à travers une conduite différente et c’est pour cette raison souvent les gens ne le comprennent pas. Les personnes avec autisme sont en lutte permanente pour essayer de comprendre notre monde, c’est un apprentissage perpétuel et souvent exténuant. J’ai trouvé très émouvant de voir les efforts constants de María pour se pencher vers notre monde qui lui semble souvent incompréhensible et dangereux. Je voudrais souligner le travail de la Fondation Orange qui lutte pour l’intégration, le cinéma à la portée de tous. »

Sortie dans les salles espagnoles

Produit par Bausan Films et Pelis Chulas, María y yo a été sélectionné dans la section officielle du 13e Festival de Málaga Cine Español.
Le film a reçu le Prix de la meilleure Première Œuvre au Festival REC de Tarragona
.

Le film est sorti dans les salles de cinéma espagnoles le 16 juillet 2010.

1 commentaire

mardi 14 septembre 2010 16:56 par Fan de Fondation

Bravo pour ce film (dont la bande annonce est très alléchante) et pour les valeurs qu'il défend !

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème

Voir plus Sur le même thème

Même si nous encourageons l’utilisation du numérique si efficace dans certains programmes éducatifs, il n’est pas la réponse unique aux multiples besoins des personnes avec...

Autisme Info Service est le premier dispositif gratuit et national d’information et d’écoute en ligne permettant d’aider et d’orienter les personnes avec autisme, leur...

3 directions ont été choisies pour orienter nos soutiens en 2019 : le répit, l’innovation et le numérique. Suite à notre étude sur l’impact social de notre programme, nous...

Pour favoriser l’inclusion des personnes avec autisme, nous avons initié en 2012 un programme expérimental de déploiement numérique auprès des structures d’accueil et des...

Partout en France, nous favorisons des initiatives autour de l’emploi, de l’habitat ou des loisirs pour faciliter l’inclusion de personnes avec autisme dans la société....

Jeudi 14 novembre 2017 au Foyer d’accueil Médicalisé (FAM) de l’Hôpital Saint-Michel à Paris, une vingtaine de jeunes et d’adultes avec autisme ont pu participer à un concert...