On a appris à monter un spectacle !

De la Mission locale au Jazz, il n’y a qu’un pas au Festival Au Grés du Jazz qui a accueilli en août, un groupe plutôt inattendu : 10 jeunes sans emploi, en formation à la Mission Locale de Strasbourg, employés en service civique. Leur mission : monter un spectacle de Jazz comme des professionnels !

cap swing festival gres du jazz

Une passion commune et l’envie de réaliser quelque-chose

Issus de milieux et de parcours différents, tous animés par une passion commune pour la musique, ils ont travaillé d’arrache-pied pendant six mois. N’étant pas tous familiers avec ce style musical, et encore moins avec la scène, ils ont appris à créer une cohésion d’équipe et à se familiariser avec le jazz et les différents métiers du spectacle. Chacun d’entre eux s’est attribué une fonction correspondant à ses affinités dans ce groupe baptisé "Swing Caps".

Apprendre l’autonomie et l’encadrement

Les jeunes ont travaillé en totale autonomie, tout est passé par eux, la communication sur les réseaux sociaux, la gestion de la logistique, la création artistique... Lucas, directeur artistique de ce projet, précise sa mission :

"Je suis directeur artistique et je suis là pour coordonner tout le projet, et je suis très heureux de participer à cette belle aventure, et je suis très confiant pour le spectacle"


 
Anthony, a arrêté ses études depuis plusieurs années, ils nous révèle :

"J’ai foncé sur l’occasion, ça m’a plu, j’ai eu le rôle de responsable communication, j’ai beaucoup appris sur l’organisation d’un évènement de cette ampleur."

Une chance pour les jeunes sortis des filières classiques

Très intéressés par l’efficacité de méthodes d’apprentissage alternatives pour ceux qui sont sortis des filières classiques, nous avons souhaité financer ce service civique porté par la Mission Locale. Les 10 jeunes qui ont participé à l’aventure ont simplement déposé un dossier puis montré leur motivation lors d’un entretien à La Mission locale qui souhaitait donner une chance même aux moins expérimentés. Nous avions déjà soutenu des initiatives similaires, dans le cadre du festival de St Nazaire par exemple.
Cyril, régisseur et technicien lumière sur le spectacle, fait remarquer :

"Ce service civique financé par la Fondation Orange a été vraiment novateur, c’est la première fois qu’ont fait quelque chose de la sorte dans ce festival"

Une expérience formatrice...voire une vocation

Apprendre à travailler en groupe, mieux se connaitre, repousser ses limites, sortir de sa zone de confort... gérer son stress, ce sont toutes les compétences que les membres de ce groupe ont développées durant ces 6 mois. De quoi affronter une prochaine expérience professionnelle de manière plus sereine.
Pour beaucoup, la mission de service civique a permis de confirmer une vocation, une envie d’aller plus loin dans le domaine de l’événementiel.
 

groupe Crédits Photos Valentin Laurent

Julia, Julie et Sweta, membres de l’équipe Cap Swings nous confient :

"On vit une expérience très enrichissante, on a appris énormément de choses sur les différents métiers de l’événementiel... Tellement de choses m’ont marqué."

Anthony est plein d’espoir pour l’avenir,

" Je remercie tous les partenaires de nous avoir donné cette chance, je sais que j’ai vraiment envie de travailler dans ce domaine, ce n’est pas uniquement une ambition ou un rêve".

Crédits Photos Valentin Laurent

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche