Orange Blossom

Afin d’aller toujours plus loin dans le métissage des traditions du monde avec la musique électronique et la musique classique française, Orange Blossom part à nouveau à la rencontre de musiciens chez eux pour pouvoir s’imprégner de leur culture et être au plus juste sur le plan artistique. Tout en continuant d’explorer l’ancien répertoire traditionnel égyptien, le groupe se rendra en Roumanie pour la musique Tzigane, au Sénégal pour le Sabar et enfin à Cuba retrouver la fraicheur de la musique cubaine. Ce travail de collecte se fera par des résidences et des ateliers croisés de création pour capter sur place les musiciens et leurs instruments traditionnels. Le résultat de ces échanges culturels sera finalisé à Nantes.

 

Orange Blossom - Credit photo : Ernest Sarino Mandap
Credit photo : Ernest Sarino Mandap

 

Simultanément, la formation nantaise commencera à travailler la scénographie du spectacle avec François Delarozière de Les Machines de l’île.

Soutenu par la Fondation Orange en 2017.