I make 4 my city : Peteca et lancer de charentaises

 

Projet
Peteca et lancer de charentaises

FabLab FabLab la Casemate - Grenoble  

2 sports traditionnels charentais et brésiliens adaptés aux personnes en fauteuil. Au FabLab Solidaire de Grenoble, les jeunes en difficulté rendent ces sports plus accessibles.

Qui, quoi ?
8 jeunes de 18 à 25 ans, sans qualification & encadrés par l’Ecole de la 2ème Chance, transforment 2 sports traditionnels en handisports, plus ludiques et moins coûteux

Pour quoi ?
Permettre aux personnes en fauteuils de les pratiquer en tenant compte de la diversité des publics et des handicaps.

Comment ?
Des capteurs afficheront des scores, éventuellement recalculés en fonction des handicaps. La taille d’un des deux terrains de jeu sera agrandie pour les personnes en fauteuil.
la conception finale des jeux en taille réelle ainsi que la fabrication et la communication autour de ce projet sera réalisée avec les services de la ville de Grenoble.

 

partager

 

 

Trois autres projets au hasard...

Une plateforme open source pour réinventer les sports : plus abordables, plus pratiques, plus motivants... le tout grâce au numérique, l'esprit solidaire et la communauté des makers sportifs.

Open source sports

FabLab Egyt - Le Caire  

Un robot démontable pour réduire douleur et efforts dans la pratique du sport quand on est atteint de rhumatisme. Pouvoir à nouveau marcher, courir, nager pour prendre soin de ses articulations.

Rhuma Robot

Ongola FabLab - Yaoundé  

Digitaliser des jeux traditionnels pour les rendre plus attractifs et plus accessibles, transformer un parc d’attraction en lieu sportif pour tous, et adapter un kayak aux besoins des personnes handicapées.

5 jeux et sports de Breakers

Breakers - Madrid, Valencia, Barcelona-Castelldefels, Bilbao  

Le challenge des FabLabs Solidaires

Dans les FabLabs Solidaires, les jeunes découvrent la fabrication numérique. Aujourd’hui, le challenge #Imake4MyCity leur propose de créer une solution pour développer la pratique du sport partout et pour tous, favoriser la mixité dans le sport, changer le regard de la société sur le handicap. Donc réduire les inégalités.