Programmes "Education et Formation Professionnelle" au Cameroun

La Fondation Orange Cameroun accorde une importance capitale à la promotion d’une éducation et d’une formation professionnelle de qualité dans le pays.

Programme « Education Pour Tous » : avoir tous les mêmes chances d’obtenir une éducation de qualité

Il consiste à promouvoir une éducation de qualité dans les écoles primaires, en mettant à la disposition des élèves défavorisés des bourses d’études, des fournitures scolaires et de livres et livrets dans les matières de base.

Chaque année, et ce, pour la septième année consécutive, la caravane scolaire de la Fondation sillonne le pays en période de rentrée scolaire en vue de mettre à la disposition des élèves défavorisés des écoles primaires les outils dont ils ont besoin pour une année scolaire réussie : cartables, cahiers, bourses scolaires, et livres et livrets dans les matières de base que sont l’anglais, le français et les mathématiques. En cette rentrée scolaire 2016-2017, près de 40 000 livres ont été distribués à 14 000 élèves bénéficiaires, pour un coût total de 60 000 000 FCFA.

Cette année, après le lancement officiel du programme de le 13 septembre 2016 à l’école publique de Japoma, dans le Littoral, la tournée nationale de la caravane a parcouru le pays et a pris fin le 6 octobre dernier dans la région du Sud-Ouest et précisément à l’école publique de Diffa.

De 2009 à 2016, la Fondation compte à son actif plus de 100.000 bénéficiaires sur le territoire camerounais. Ainsi, Orange à travers sa Fondation, marque sa volonté de participer de façon pérenne, aux côtés du gouvernement, au développement humain au Cameroun.

Formation professionnelle

La formation professionnelle, tout comme l’éducation, figure au cœur de la politique de mécénat au Cameroun. L’idée sous-jacente de ce volet est d’amener les jeunes à apprendre un métier dans les règles de l’art et outils de travail à l’appui en vue de leur future insertion professionnelle que ce soit en tant que salarié ou entrepreneur.

De 2012 à 2016, les exemples d’accompagnement sont nombreux :

  • Chaîne des foyers St Nicodème, association fixée à Douala, a bénéficié d’un financement de 5.000.000 francs CFA pour la formation des enfants de la rue dans les métiers que sont l’agriculture, l’hôtellerie, la mécanique automobile ; ceci en vue de leur autonomie financière d’une part et de leur réinsertion sociale par la suite ;
  • L’association "ABCD Petits et Grands", située à Bertoua, a obtenu un financement de 3.000.000 de francs CFA pour initier une trentaine de jeunes déscolarisés à l’exercice d’un métier ;
  • L’association "Main dans la Main" a bénéficié de la construction et l’équipement d’un atelier de couture pour près de 70.000.000 de francs CFA, en vue de la formation des jeunes filles défavorisés. L’atelier permet en plus à l’association de générer des revenus pour l’orphelinat géré par l’association.
  • Le programme Fare de l’Institut Panafricain Pour le Développement (IPD-AC) a reçu un appui de la Fondation Orange de l’ordre de 16.500.000 FCFA pour la formation de jeunes désœuvrés au métier d’artisan électricien.

Près de 1000 jeunes sont formés chaque année, ces jeunes disposent de ressources nécessaires pour gagner leur vie et vivre décemment. Une fois qu’ils s’assument financièrement, c’est des familles entières qui sont épaulées.

Programme d’autonomisation de la femme et jeune fille

La Fondation a mis en place un mécanisme incluant les différents acteurs au niveau local afin de faciliter l’insertion socioprofessionnelle des femmes formées. Parmi ces acteurs, les Centres de Promotion de la Femme et de la Famille, structures mis en place par le gouvernement sous l’égide du Ministère de la Promotion de la Femme et la Famille, occupent une place de choix car ce sont des incubateurs de développement de la femme.

La fondation intervient dans l’aménagement de ces centres d’accueil et procède à la fourniture d’équipements professionnels, au financement et au déploiement des sessions de formations tout en fournissant un accompagnement psychologique aux jeunes filles.

A Mindourou et Abong Mbang, localités situées dans la région de l’Est, les CPFF ont été dotés d’un système d’alimentation électrique et de matériels tels que les ordinateurs, les machines à coudre et les cuisinières. Ces dons, pour une valeur totale de 13.500.000 FCFA a servi à renforcé les capacités desdits centres à former des jeunes filles Baka et autres en situation de précarité.

Programme Entrepreneuriat féminin

La Fondation Orange a signé en 2008 un accord de partenariat avec l’Organisation Positive Planet en vue de soutenir l’autonomisation financière des femmes à travers le Projet de Promotion de l’Entreprenariat Féminin au Cameroun.

Ce projet, financé par la Fondation Orange à hauteur de 508 millions de francs CFA et implémenté depuis l’année 2011 par Positive Planet, vise à sensibiliser davantage les femmes sur la thématique de l’éducation financière et la pertinence d’une formation en gestion d’activités génératrices de revenus. Au cours des trois phases du projet, plus de 2000 femmes ont été formées et 5000 autres sensibilisées à ces thématiques.

En outre, la Fondation Orange a offert du matériel à 5 structures partenaires au projet, afin d’assurer la continuité des formations et par là garantir la pérennisation du projet. Le don en matériel, remis au Ministère de la Promotion de la Femme et la Famille, était constitué de laptops, de vidéoprojecteurs, de téléviseurs et de livrets spécialisés dans le domaine de l’éducation financière et la gestion d’activités génératrices de revenus.

Programme Maisons Digitales

Le programme Maisons Digitales au Cameroun consiste à mettre en place au sein des Centres de Promotion de la Femme et de la Famille (CPFF) ou autres associations partenaires, des salles numériques équipées dans le but de favoriser l’insertion professionnelle des femmes et/ou développer leur activité génératrice de revenues à travers de cours d’alphabétisation et des modules de formation en entrepreneuriat de base (gestion des AGR) utilisant des outils numériques. Les modules visent également à promouvoir l’inclusion numérique des femmes en les familiarisant avec les outils numériques et les logiciels de base. Le programme est déployé dans les environnements ruraux et urbains. Les contenus pédagogiques aussi bien que les « kits » sont adaptés à chaque type de public.

Ce programme est mené en partenariat avec le Ministère de la Promotion de la Femme et Famille, des ONG locales chargées de la formation des femmes dans chaque CPFF et des partenaires opérationnels à l’instar de la GIZ. A date, 5 Maisons Digitales sont déjà installées au Cameroun à Yaounde, Kumba, Bamenda, Sangmélima et Bertoua. 10 autres sont prévues en 2016. L’objectif est de former 100 femmes par Maison sur une période d’une année et de voir un accroissement dans le revenu de 50% des femmes formées.

 

Maison Digitale au Cameroun

 

Programme Ecoles Numériques

Objectif : amener dans les écoles défavorisées des contenus périscolaires auxquels les enfants n’ont pas accès en temps ordinaire. Cela permet d’accéder à une base de connaissances qui complètent les outils utilisés dans les classes. Il donne accès gratuitement à des contenus qui ne sont pas disponibles dans l’école.

Les contenus sont de différents types :

  • Les annales des 10 derniers CEP.
  • Livres numériques : un tronc commun d’ouvrages généralistes (bibliothèque Gutenberg) et des ouvrages spécifiques aux pays (à choisir en collaboration avec le Ministère de tutelle)
  • Wikipédia version offline
  • Khan Academy version off line (cours de mathématiques et sciences)
  • Cartes
  • photographies du pays
  • Grammaire française

La Fondation forme les bénévoles d’Orange Cameroun qui à leur tour forment le personnel des écoles et les élèves à la bonne utilisation technique des kits et des contenus associés. Cette formation porte uniquement sur les aspects techniques ; l’utilisation des contenus, et les aspects pédagogiques étant du domaine des écoles. La Fondation en effectue également le suivi technique.
Le programme prévoit le déploiement de kits numériques dans 30 écoles pour la phase pilote. Les écoles bénéficiaires sont sélectionnées en collaboration avec le ministère de tutelle.

Programme Fablabs Solidaires

Ce programme consiste à donner aux jeunes en difficulté l’opportunité de se réinventer grâce aux nouvelles technologies, les former aux outils numériques pour développer leurs compétences, améliorer leur employabilité, éveiller en eux une vocation pour les métiers digitaux.

Ceci en les formant dans des ateliers de fabrication numérique où l’accent est mis sur le « faire soi-même », sur la création collaborative et l’usage des outils comme l’imprimante 3D ; la fraiseuse numérique, la découpeuse laser, etc.
Notre ambition est de remotiver les jeunes défavorisés et en difficulté scolaire et les préparer aux métiers de demain.

Un accord de partenariat a été signé entre la Fondation Orange Cameroun et l’AUF pour l’installation d’un Fablab Solidaire à Yaounde en avril 2017.