Programmes Santé au Cameroun

Santé Maternelle et Infantile

Au Cameroun, malgré quelques progrès enregistrés dans le secteur de la santé, certains indicateurs de santé du Cameroun se sont dégradés. Par exemple la mortalité maternelle est passée de 430 pour 100000 naissances vivantes en 1998 à 782 pour 100 000 en 2011.

La mortalité néonatale qui demeure préoccupante dans toutes les régions représente actuellement environ 50 pourcent de la mortalité infantile, au niveau national. La moyenne nationale de la mortalité infanto-juvénile est de 103 décès pour 1000 naissances vivantes.

C’est pourquoi, la Fondation Orange Cameroun développe des actions de mécénat en faveur des femmes et des filles ; nous agissions en faveur des mères en situations précaires dans la période pré et post natale et de leurs jeunes enfants de 0 à 5 ans.
Construction, équipements de centre des soins pour les femmes, campagnes de dépistage et de vaccination, campagnes de communication autour de l’importance de consultations pre- et post natales, formation des personnels soignants… sont autant d’actions que nous mettons en œuvre.

 

Santé maternelle et infantile au Cameroun

 

Exemples de projets :

  • le projet de l’Ordre de Malte France a consisté à doter l’Hôpital du district de Njombé de nouveaux appareils d’imagerie, pour améliorer en particulier le diagnostic prénatal, permettant ainsi de réduire le taux élevé de mortalité maternelle.
  • Le centre de santé de Mengong a reçu le don des tables d’accouchement
  • Le projet « guérir les fistules obstétriques » mené avec l’UNFPA permet de renforcer le plateau technique de 2 hôpitaux à l’Est du pays pour la prise en charge des fistules, de former le personnel soignant et d’assurer la prise en charge médico-chirurgicale et psychosociale de 120 femmes porteuses de fistules obstétricales dans la région de l’Est, y compris leur réinsertion professionnelle.

Santé - Cécité

L’objectif du programme est d’apporter son soutien aux personnes souffrant de déficiences visuelles afin de leur offrir des conditions de vie mieux adaptées à leur handicap, ainsi qu’une meilleure autonomie possible pour une intégration scolaire et sociale réussie et l’accès au NTIC.

Don de Matériel aux Centres d’Encadrement pour mal/non-voyants : dons de canes blanches, du papier braille, des tablettes et poinçons aux institutions qui encadrent les malvoyants.

Programme Numérique pour Malvoyants : fort du constat que le numérique est un véritable gage d’intégration pour la personne handicapée atteinte de la cécité, la Fondation a mis sur pieds un programme de mise en place de centres informatiques dans les institutions pour aveugles. Il s’agit d’un programme d’appui à la formation des non-voyants en informatique à travers la réhabilitation et l’équipement des centres numérique adaptés et la connexion internet. Ainsi les non-voyants sont outillés à la saisie et la recherche numérique des données ; et à l’utilisation des logiciels de base (Word, Excel) et l’internet.

Programme de prévention de la cécité évitable :
Il s’agit de renforcer les capacités de centres de soins ophtalmologiques, leur permettant d’améliorer la qualité de soins offert au public :
Exemples : renforcement de capacités des unités ophtalmologiques de l’Hôpital de District de Kumba et de l’Hôpital St Luc de Mbalmayo (Réhabilitation blocs opératoires et don d’équipement, microscope, matériel de chirurgie oculaire, construction forage à St Luc).

Campagnes de dépistage gratuit et de prévention de maladies oculaires cécitantes : onchocercose, cataracte, etc., menés dans le Sud-Ouest et l’Extrême Nord avec Sightsavers.

Exemples des projets menés :

  • Réhabilitation des unités (Mbalmayo, Kumba)
  • Campagnes gratuites de chirurgie de la cataracte et de dépistage de l’onchocercose
  • Don d’équipement de pointe : Microscopes opératoires, boites de chirurgie oculaires, autoclaves , chaise de chirurgien
  • Adduction en eau potable
  • Réhabilitation et aménagement des centres d’encadrements pour jeunes déficients
  • Renforcement des capacités : Don de matériel didactique spécialisé (machines perkin’s, papier braille, calculatrices parlantes, poinçons, tablettes etc… ) aux centres d’encadrement pour jeunes déficients visuels
  • Financement des sessions de formations des formateurs pour encadreurs des jeunes déficients Visuels : Braille abrégé, Mathématiques, initiation à l’outil informatiques
  • Création des salles multimédias spécialisés au handicap visuel crées au sein des centres d’encadrement (Maroua, Garoua, Buea, Yaounde)

Plus de 70 000 personnes ont été prises en charges (prévention, traitement et renforcement des capacités). 1500 kits de matériel didactiques spécialisés offerts aux jeunes déficients visuels.

Santé - Déficience Auditive

Dans le cadre de la prise en charge des jeunes souffrant de déficience auditive, La Fondation a pour ambition, et ceci toujours dans son rôle de facilitation de la communication et du lien social, d’apporter son soutien aux structures spécialisées dans la prise en charge et la rééducation des enfants déficients auditifs pour une intégration socio-professionnelle optimisée. Ses actions vont dans le sens de la réhabilitation des structures d’encadrement ; formation de formateurs en techniques de communication, y compris parents et encadreurs, équipement de centres spécialisés etc.

Projets Réalisés :

  • réhabilitation d’une cabine d’audio phonie au CRES de New-Bell
  • Dons en tables, bancs, armoires de rangements au Buéa School for the Deaf
  • Construction de 2 ateliers de formation professionnelle au Buéa School for the Deaf (BSD)
  • Bourses scolaires aux jeunes déficients auditifs : (cahiers, crayons, stylos, cartable, livres)
  • Production d’une DVD en langage des signes en faveur des parents d’enfants déficients Auditifs.
  • Formations des formateurs aux techniques vocales (Langage partiel complété – LPC)

500 jeunes déficients auditifs et leurs familles ont été aidés.

Santé - Autisme

Ce programme vise à contribuer à la démystification de l’autisme au Cameroun, améliorer les capacités des professionnels dans la prise en charge des enfants atteints d’autisme, promouvoir le mieux-être psychophysiologique des parents ayant sous leur responsabilité un enfant atteint d’autisme.

Projets financés

  • Missions internationales de spécialistes et psychologues
  • Ateliers de formations pour encadreurs spécialisés et enseignants
  • Ateliers de capacitations psychologique pour parents d’enfants atteints d’autisme

Bénéficiaires : 100 enfants atteints d’autisme, 150 Parents d’enfants atteints d’autisme et 400 enseignants et encadrants.