Retour sous les pommiers

La 31ème édition du festival Jazz sous les Pommiers a eu lieu à Coutances du 12 au 19 mai dernier. Mécène de la musique vocale depuis 1987, la Fondation Orange était cette année partenaire d’un "parcours" consacré à la voix qui a rassemblé des artistes confirmés comme Angélique Kidjo, Pink Martini ou plus confidentiels comme Barbara Walker, Vusi Mahlasela, ou Marion Rampal.
Découvrez nos nombreuses photos de ce magnifique festival qui nous permet de découvrir chaque année de nombreux talents !

 

Actualité du

Retour sous les pommiers

1 commentaire

vendredi 8 juin 2012 10:39 par chanteur

Ce serait bien d'avoir les noms des groupes sur les photos Autrement c'est super très belles photos. Il ne manque que les pommiers et le cidre....

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème

Voir plus Sur le même thème

Un spectacle musical unique inspiré cette année par l’Afrique, animé par André Manoukian avec la participation exceptionnelle d’Angélique Kidjo. Une soirée pendant laquelle...

L’Opéra national de Paris propose avec notre soutien l’opération "Opéra d’été" proposée à toutes les villes françaises. Pour favoriser l’accès du plus grand nombre aux œuvres du...

En avant la Musique ! Jazz, musiques du monde, musiques classiques, chansons françaises… En 2021, nous avons choisi de soutenir de jeunes festivals dont certains « nés » en...

Éditrice de Lecteurs.com, la Fondation Orange a également créé deux prix littéraires, le Prix Orange du Livre et le Prix Orange du Livre en Afrique. Des références auxquelles...

Youssouf Amine Elalamy, lauréat du 2e Prix Orange du Livre en Afrique

Le Prix Orange du Livre en Afrique récompense Youssouf Amine Elalamy pour son roman C’est beau, la guerre, publié aux éditions Le Fennec au Maroc. Il est le lauréat 2020, parmi 38 titres proposés initialement par 28 maisons d’éditions africaines francophone.
Lire la suite sur lecteurs.com

Que ce soit pour démocratiser l’accès au savoir ou pour former des personnes en situation d’exclusion sociale et professionnelle, le numérique est un formidable levier dans...