Violences faites aux femmes : le numérique pour prévenir et gagner en autonomie

Depuis 2015, nos Maisons Digitales contribuent à prévenir les violences en donnant plus d’autonomie aux femmes. Présentes dans 23 pays, plus de 40 000 femmes ont pu bénéficier à ce jour de formations numériques de longue durée pour apprendre les bases indispensables ou se former à certains logiciels, aux usages du web, ou monter un projet d’entreprenariat. Certaines de nos Maisons Digitales aident aussi les femmes déjà victimes de violence en leur donnant les clés numériques pour reprendre pied. Dans tous les cas, elles favorisent l’insertion des femmes vulnérables dans la vie sociale et professionnelle

 

 

Exemples de prévention et de soutien dans les Maisons Digitales

La Fundacion Ana Bella à Seville en Espagne
Créée en 2020, cette Maison Digitale est installée au siège de la Fundacion Ana Bella lutte pour aider les victimes de violence conjugales.
Ana Bella, sa fondatrice, elle-même victime de violences conjugales propose aujourd’hui le « Women’s Leadership Survivor Academy » en complément de la Maison Digitale pour former les femmes dans les techniques d’accompagnement d’autres femmes victimes.

ADDSEA, CHRS Le Roseau à Besançon
Dans la Maison Digitale de ce centre d’hébergement et de réinsertion sociale pour des femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants, des ateliers numériques redonnent confiance. Ils sont animés par un chargé de mission Orange Solidarité.

Le Collectif Alpha Ujuvi en RDC
Cette association dans le Sud Kivu en partenariat avec W4 (Women’s WorldWide Web) forme au numérique et à l’entrepreneuriat les jeunes femmes victimes de violences. Plusieurs d’entre elles ont été lauréates de notre prix Coups de Cœur Ô Féminin.

L’Association Solidarité Féminine (ASF) à Casablanca au Maroc
C’est la première Maison Digitale créée au Maroc. Elle accueille des femmes victimes de violence depuis 2017. La fondatrice et présidente Madame Aicha Ech Chenna est très connue dans le pays pour avoir lutté depuis plus de 30 pour les droits des femmes.

Association Résonantes à Nantes
La Maison Digitale au sein de l’Association forment les femmes au numérique. Des ateliers spécifiques sont organisés sur la cyber-harcèlement et violence.

Former au numérique pour plus d’autonomie

Ces Maisons Digitales comme toutes celles de la Fondation Orange permettent à des femmes de suivre une formation de longue durée (6 mois à un an). Selon leurs besoins, elles y apprennent les bases indispensables (écriture, calcul, prise en main d’un ordinateur...), les usages d’internet voire de certains logiciels professionnels. Ces formations leur permettent d’accéder à une activité rémunérée et les accompagnent dans leur recherche, leur reprise ou leur reconversion professionnelle.

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sur le même thème

Voir plus Sur le même thème

Les coups de coeur O féminin Elles veulent s’en sortir. Et nous croyons en la capacité des femmes à réussir si on leur en donne les moyens. C’est pourquoi, depuis plusieurs...

Pour rendre les femmes sans qualification et sans emploi plus autonomes, nous avons créé les Maisons Digitales pour les former et les accompagner. Fin 2019, 250 Maisons...

En France comme dans les 30 pays où Orange se développe, de trop nombreuses femmes n’ont pas encore les mêmes chances que les hommes pour accéder à l’emploi et à l’autonomie....

Depuis octobre 2016, à la Maison Digitale de Dijon, le CESAM propose des ateliers numériques pour familiariser les femmes des quartiers à l’utilisation de différents outils...

Présentes en Europe et en Afrique, nos actions se déploient également en Inde, pays où se trouve un centre Orange Business Services. Brigitte Audy, Secrétaire Générale de la...

A l’occasion de la quatrième édition de la Journée internationale des filles sous l’égide l’ONU, nous nous associons à la communauté mondiale pour promouvoir leur autonomisation...