Women for change 2013 : Brigitte Michel / Ile-Maurice

biographie

A L’Ile Maurice, la plupart des femmes toxicomanes, contaminées par le VIH, sont victimes d’exclusion sociale. Celles qui réussissent à sortir de l’enfer de la drogue sont rejetées par leur entourage et la société. Une aide à la réinsertion de ces populations marginalisées est donc indispensable. Créée en 2009 par Brigitte Michel, l’association A.I.L.E.S (Aides, Info, Liberté, Espoir et Solidarité ) vient en aide à ces populations. Lorsqu’elles suivent un programme de sevrage à base de méthadone, elles ont besoin d’un accompagnement psychosocial afin de pouvoir s’en sortir. Il existe un vrai manque d’infrastructures pour les accueillir elles et leur familles.

 

 

Le projet consiste à développer des activités permettant aux femmes, une fois sevrées, de consolider et d’acquérir des capacités professionnelles en les aidant à créer une micro entreprise au sein de leur habitat. Les femmes bénéficieront d’une formation qui consistera à leur apprendre comment gérer un budget, faire les démarches administratives, fabriquer un produit local de bonne qualité… L’autre volet du projet sera orienté autour de l’éducation des femmes sur leurs droits et sur les dangers que représentent la violence domestique, la drogue et le VIH. A terme, il s’agit surtout de leur redonner espoir et confiance !

Le résultat attendu : sevrer puis réinsérer 75 femmes dans la société. Rendre plus accessible la création d’entreprise pour les femmes. A terme, mettre en place une campagne de prévention sur les dangers de la drogue et du VIH à destination les jeunes.

 

 

Women for change, engagez-vous !

La Fondation Orange et le Women’s Forum s’engagent et créent le prix Women for change qui récompense des projets humanitaires de femmes en Afrique.

Du 16 septembre au 15 octobre 2013, les internautes ont voté pour le projet qui leur semblait le plus important. Le projet de Maria Raharinarivonirina a été choisi par une majorité des 10 000 votants et obtient une aide de 25 000 euro. Le 16 octobre, les participantes au Women’s Forum à Deauville ont également pu voter pour leur projet favori. Le projet de Marie Nomo Messina a ainsi été sélectionné et reçoit également une aide de 25 000 euros.

Grâce à leur engagement en faveur des droits de la femme, leur dévouement envers les enfants ou leur travail pour l’insertion des populations marginalisées, les 5 candidates contribuent à rendre le monde meilleur. La Fondation Orange souhaitant toutes les soutenir, les 3 autres candidates recevront chacune 5 000 euros pour les aider à développer leur projet.

Découvrez ou redécouvrez leurs histoires.

Edition 2013 : Sarah Toumi, Brigitte Michel, Marie Noma-messina, Anta Mbow, Maria Raharinarivonirina.

Edition 2014 : Mariama Moussa, Noushka Teixeira, Massego Mmipi, Adamou Hawaou, Togo Mariam Sidibe.

Edition 2015 : Lily Fouad Attallah, Nour Al Emam, Khedija El Madani, Rocio Nieto, Nora Belahcen Fitzgerald.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche