Women for change 2013 : Marie Nomo Messina / Cameroun

biographie

L’orphelinat Main dans la Main accueille les enfants des rues et garantit leur protection contre toute forme de violence et d’exploitation, assure leur développement physique et psychologique en leur administrant des soins adaptés, et rétablit leur confiance en eux en les encourageant à poursuivre leur cursus scolaire. Sa mission consiste à encourager leur insertion sociale et professionnelle grâce à des formations professionnelles de couture et d’hôtellerie.

 

 

Les détériorations se sont accumulées à l’intérieur du bâtiment : dégâts des eaux, installation électrique dangereuse… Les dortoirs sont notamment en état de délabrement avancé. Aussi, le nombre d’enfant ayant doublé, la capacité d’accueil actuelle (50) n’est pas conforme au nombre d’enfants hébergés (71). Par ailleurs, l’orphelinat accueille aussi bien les filles que les garçons, ce qui nécessite des installations spécifiques. Il est donc primordial de réhabiliter et agrandir le bâtiment afin de poursuivre les actions et d’ améliorer les conditions de vie et d’hygiène de chacun.

Grâce à l’agrandissement et à la rénovation du foyer, l’association Main dans la Main souhaite poursuivre son action de réinsertion, et renforcer ses missions de prévention. Avec l’aide de professionnels, l’association souhaite renforcer sa présence auprès des jeunes filles du quartier victimes d’abus sexuels ou d’addiction.

> en savoir plus sur le projet

 

 

Women for change, engagez-vous !

La Fondation Orange et le Women’s Forum s’engagent et créent le prix Women for change qui récompense des projets humanitaires de femmes en Afrique.

Du 16 septembre au 15 octobre 2013, les internautes ont voté pour le projet qui leur semblait le plus important. Le projet de Maria Raharinarivonirina a été choisi par une majorité des 10 000 votants et obtient une aide de 25 000 euro. Le 16 octobre, les participantes au Women’s Forum à Deauville ont également pu voter pour leur projet favori. Le projet de Marie Nomo Messina a ainsi été sélectionné et reçoit également une aide de 25 000 euros.

Grâce à leur engagement en faveur des droits de la femme, leur dévouement envers les enfants ou leur travail pour l’insertion des populations marginalisées, les 5 candidates contribuent à rendre le monde meilleur. La Fondation Orange souhaitant toutes les soutenir, les 3 autres candidates recevront chacune 5 000 euros pour les aider à développer leur projet.

Découvrez ou redécouvrez leurs histoires.

Edition 2013 : Sarah Toumi, Brigitte Michel, Marie Noma-messina, Anta Mbow, Maria Raharinarivonirina.

Edition 2014 : Mariama Moussa, Noushka Teixeira, Massego Mmipi, Adamou Hawaou, Togo Mariam Sidibe.

Edition 2015 : Lily Fouad Attallah, Nour Al Emam, Khedija El Madani, Rocio Nieto, Nora Belahcen Fitzgerald.

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche