Women for change 2014 : Noushka Teixeira / République Démocratique du Congo

« aider les jeunes filles des rues à s’insérer dans la société »

 

Prix spécial 2014 pour son projet

 

A Kinshasa, petites filles et jeunes filles sont nombreuses à vivre dans la rue, en proie à toutes les violences. Il faut à la fois les protéger et les aider à trouver une place dans la société.

 

 

Le concept : orphelines, victimes de violences sexuelles, en totale rupture familiale et sans domicile…elles ont, pour la plupart, entre 6 et 13 ans environ.
Trente d’entre elles sont déjà prises en charge par un premier foyer de l’enfance créé en 2010. En sécurité, elles y reçoivent enseignement, formations, soins physiques et psychologiques. Elles peuvent réapprendre à vivre et à envisager l’avenir.

Le but du projet : en Finançant la partie immobilière et mobilière du projet, un nouveau centre éducatif pourra être créé à Kinshasa. Il prendra en charge les petites filles qui sont encore dans la rue. Comme dans le foyer « Matumaini », elles seront hébergées et scolarisées. Elles apprendront la lecture, l’écriture, le calcul, l’informatique... elles apprendront aussi la couture et peu à peu un métier.
Des activités manuelles, psychomotrices et artistiques, des entretiens avec des psychologues les aideront à se développer malgré les traumatismes de leur passé.

L’avenir : ce nouveau centre pourra accueillir 50 petites filles qui sont aujourd’hui en danger. Eduquées, formées professionnellement, elles apprendront aussi leurs droits. Ceux de l’enfant qu’elles sont encore, et ceux de la femme qu’elles vont pouvoir devenir.

Nom de l’association : Matumaini

Bénéficiaires : environ 50 petite filles.

 

Women for change, Merci pour votre soutien !

La Fondation Orange et le Women’s Forum présentent le prix women for change qui récompense des femmes engagées pour les femmes en Afrique.

Du 15 septembre au 15 octobre 2014, les internautes ont voté pour l’une des 5 femmes qui verra son projet soutenu par la Fondation Orange.

Le projet de Mariama Moussa (Niger) a été choisi par une majorité des 35 000 votants et obtient une aide de 25 000 euros. Les résultats du vote ont été annoncés au dîner d’ouverture du Women’s Forum, le 15 octobre.
Les participantes à ce dîner ont voté à leur tour et décerné un second prix d’une valeur de 25 000 euros également, à Noushka Teixeira (RDC).

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche