Women for change 2014 : Togo Mariam Sidibé / Mali

« l’éducation pour toutes »

 

Depuis 10 ans, le Centre d’Appui à la Scolarisation des Filles accueille les orphelins et femmes démunies du Mali. Sa mission ? Sortir ces filles et ces femmes de la misère mais aussi les rendre autonomes pour la vie.

 

 

Le concept : le centre offre l’éducation aux filles et aux femmes pauvres qu’elles soient originaires de Bamako ou déplacées des régions nord du Mali. Pour les fillettes orphelines et sans domicile d’environ 8 ans, il s’agit non seulement de scolarisation mais aussi d’une prise en charge totale : hébergement, restauration, santé. Pour les plus grandes et les adultes, c’est la possibilité de retourner à l’école et d’apprendre les fondamentaux : vie familiale, éducation sexuelle, travaux de couture, broderie et tissage. Au final, c’est une formation professionnelle pour que toutes puissent quitter le centre avec un métier.

Le but du projet : offrir une formation professionnelle de 3 ans à 45 filles et former 5 autres filles à la transformation des produits locaux (mangues, arachide, bissap) en finançant les fournitures scolaires, les transports des filles et les équipements du centre.

L’avenir : dans 3 ans, 50 femmes seront formées à travers ce projet et rendues autonomes par ces activités génératrices de revenus. Une aide urgente mais aussi une solution de développement économique durable pour les femmes du Mali.

Nom de l’association : Association d’Appui à la Scolarisation des Filles

Bénéficiaires : 50 filles sur 3 ans

 

Women for change, Merci pour votre soutien !

La Fondation Orange et le Women’s Forum présentent le prix women for change qui récompense des femmes engagées pour les femmes en Afrique.

Du 15 septembre au 15 octobre 2014, les internautes ont voté pour l’une des 5 femmes qui verra son projet soutenu par la Fondation Orange.

Le projet de Mariama Moussa (Niger) a été choisi par une majorité des 35 000 votants et obtient une aide de 25 000 euros. Les résultats du vote ont été annoncés au dîner d’ouverture du Women’s Forum, le 15 octobre.
Les participantes à ce dîner ont voté à leur tour et décerné un second prix d’une valeur de 25 000 euros également, à Noushka Teixeira (RDC).

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche