Cristian du FabLab Solidaire de Barcelone témoigne

Cristian du FabLab Solidaire Tinkerers à Barcelone a participé au challenge international des FabLabs Solidaires 2017. Il témoigne de cette expérience au sein d’un FabLab qui lui a permis d’apprendre à travailler en équipe et à s’ouvrir aux autres.

« Ce que m’a apporté le Fablab c’est le travail d’équipe et l’interaction avec les autres »

« J’ai terminé mes études par un programme de formation professionnelle en commerce et un stage dans un magasin de vêtements. Puis je me suis retrouvé au chômage pendant un certain temps jusqu’à ce que je trouve Breakers.
J’ai tout de suite pensé que ce serait intéressant, alors je me suis inscrit. Je m’investis dans le programme Breakers depuis deux ans maintenant, c’est ma troisième formation au FabLab.
Je pense qu’un FabLab solidaire est une bonne idée, surtout parce qu’en Espagne le taux de chômage le plus élevé est celui des jeunes et je pense que toute opportunité offerte aux jeunes est très positive.
Je dirais que ce que m’a apporté le Fablab c’est le travail d’équipe et l’interaction avec les autres, ce sont deux choses pour lesquelles je n’avais jamais été très doué jusqu’à maintenant.
Entre les formations je travaillais, mais maintenant je suis de nouveau au chômage et je cherche un emploi. J’ai aussi postulé à F5 (Factory 5), une formation en programmation d’une durée de 7 mois. Si je ne suis pas pris pour ce cours de programmation, je pense faire l’un des cours de la Casa dels Oficis qui consiste en un apprentissage de l’électronique, notamment la réparation de matériels électroniques.
Pour le challenge, l’équipe du FabLab nous a emmenés parler à une experte qui était responsable de toute la section canoë. Nous lui avons posé des questions sur les matériaux, les difficultés, les problèmes et ce genre de choses, jusqu’à ce que nous décidions d’adapter un kayak aux personnes en situation de handicap.
Le FabLab nous a procuré un vrai kayak ce qui était très utile, car si nous ne l’avions pas eu je ne sais pas comment nous aurions pu faire, et ils nous ont fourni les matériaux, le moteur du kayak, les composants électroniques et ils nous ont orientés pour que chaque partie du projet soit réalisée de manière efficace.
Ce que je retiens de mon expérience durant le challenge des FabLabs Solidaires c’est surtout la fierté d’avoir fait un projet utile, qui peut aider les gens. Cela n’a pas été facile car notre groupe était composé de personnes qui travaillent, de personnes qui étudient ou qui ont d’autres obligations et c’était difficile de se coordonner pour aller de l’avant mais nous avons presque fini, nous devons passer du prototype à la conception finale.
Le challenge m’a permis de voir comment les autres équipes de Fablabs travaillent, de voir les projets des autres ; comment ils les ont développé et quelles sont leurs idées. Cela permet de s’en inspirer pour nos propres projets. »

 

Partager cet article

 

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recherche